L’équipe végétarienne au Run in Lyon 2014

Compte ren­du par Rodolphe

Voici quelques pho­tos, un reportage vidéo sur les par­tic­i­pants et un réc­it com­plet du marathon par Rodolphe qui s’é­tait inscrit cette année pour les 42 kilomètres…Une pre­mière pour lui.…

( click­er pour agrandir les images )

Le réc­it :

Equipe AVF, L214; Colibris (photo par Laurent)

Equipe AVF, L214; Col­ib­ris (pho­to par Lau­rent)


Le Run in Lyon 2014 a été me sem­ble t’il une grande réus­site pour nos équipes.

Mer­ci aux Col­ib­ris 69 reliance, L214 et asso­ci­a­tion végé­tari­enne de France pour leurs par­tic­i­pa­tions.
Mer­ci a vous! qui faites vivre et représen­tez ces asso par le sport et votre bonne humeur, qui se voit jusque sur la pho­to ;-)))

De mon point de vue, après avoir testé le 10km en 2011 et le semi marathon en 2013, cette année petite envie d’aller plus loin, depuis fin aout cer­tains d’en­tre nous se retrou­vent pour s’en­train­ner ensem­ble.

Ce matin c’est le grand jour, je me place bien au départ

stand L124, AVF au run in Lyon (photo par Mailys)

stand L124, AVF au run in Lyon (pho­to par Mai­lys)

dans le SAS, prends une allure a mon rythme de croisière, dans le but de tenir jusqu’au bout. Car cette fois ce ne sera pas 21 mais 42 km… Je n’ai jamais cou­ru sur une telle dis­tance. Je cherche a finir en forme, finir tout court. pour éviter de grandes souf­frances a la fin, voir un aban­don. Tun­nel de la croix Rousse, je dou­ble le por­teur de dra­peau jaune (référence du 14km/h de moyenne, ça me ras­sure, car c’est ce que je vise, tant qu’il est der­rière moi je suis dans les temps) Dis­tance depuis le départ 5 km, je me dis… encore 8 fois comme ça… heureuse­ment je trou­ve Lydie a la sor­tie qui m’en­cour­age, très impor­tant je peux vous l’as­sur­er de se sen­tir soutenu dans ces moment là.

Puis vint le parc de la tête d’or, ca va tou­jours, je bois encore de l’eau, préven­tive­ment pour éviter les cram­pes. Dans le parc de la tête d’or je me retrou­ve face a face Sylvine ( car le par­cours fait une boucle a ce moment là, on s’en­cour­age mutuelle­ment, pas d’autres col­i­biris en vue, ni de Vg, Et oui, quand on court, pas grand chose a faire, alors on cherche ses amis ;-)))

Sor­tie du parc a KM15, je prends 1 banane, de l’eau.
Km18 comme je retrou­ve cette crampe qui m’é­tait déjà arrivée a la même dis­tance au semi en 2013, je bois encore( de l’eau !!!), je réduis un peu la vitesse, réduis mes impacts au sol, et ça passe.

Rue de la république, c’est mag­ique, une foule nous encour­age, cer­tains cri­ent mon prenom en lisant mon dos­sard, c’est un jeu qui les amusent, et ca per­met de les remerci­er, tout le monde est con­tent !

Km21… “le semi” est boucle, reste encore un semi !!!

Je retrou­ve de l’én­ergie, prends une banane et de l’eau place de la république, ne ressent pas de fatigue, et voila la pluie ! Qui dur­era jusqu’à Per­rache je crois, il pleut fort, on est mouilles, mais ca fait du bien, a part les chaus­sures trem­pées, les flaques assez gross­es que je tente d’éviter.

Con­flu­ence, la vitesse fait séch­er le beau teeshirt de l’AVF, encore des boucles, qui don­nent l’im­pres­sion de tourn­er en rond, les coureurs se font rare, on se suit par tout petit groupe, devant moi sur 100m je ne vois que trois per­son­nes, peu de marathoniens finale­ment… 1600 au total, c’est rien com­pares aux 25 000 coureurs inscrits sur les trois dis­tances.

KM27, je suis curieux de voir ce fameux “mur” des 30km

Equipe AVF, L214; Colibris

Equipe AVF, L214; Col­ib­ris (pho­to par Lau­rent)

tant red­oute, dès 27km com­men­cent les douleurs aux cuiss­es, mol­lets, et dans la zone de la cheville et tib­ias.

Banane + eau, je me fais dou­bler par Thier­ry, ( au pas­sage capa­ble de faire la sain­té lyon en aller retour…150km) je n’ose meme pas imag­in­er ses per­for­mances si il deve­nait Vg ;-)))
Il était donc der­rière, par­tit plus douce­ment que moi, mais sa stratégie a payé, il me passe ! m’en­cour­age a le suiv­re, j’es­saie. ( il faut dire a ce moment la, j’en­vis­ageais de marcher un peu pour récupér­er ).
Tra­ver­sée du stade de Ger­land, dès la sor­tie, je lache le groupe, le dra­peau jaune nous a rat­trape, Thier­ry lui s’ac­croche, je préfère ralen­tir, mes douleurs passeront sure­ment a vitesse réduite. Je red­oute sinon une crampe, ou de ne pas finir… reste a ce moment là encore 12km.

Remon­tée des berges du Rhône, 5km de quais, inter­minables, km32, puis km35 douloureux.
Grâce aux con­seils de Thier­ry, je sais que tout se passe dans la tête, facile a dire ! Je tente quand même, et me dit que je ne lacherai pas…

Km35, je souf­fre encore un peu, je marche 50 mètres, il y a de plus en plus de spec­ta­teurs, comme je porte le teeshirt de l’as­so végé­tari­enne, pour l’im­age je ne lache pas. Puis une éter­nite plus tard, seule­ment le Km36. J’ai eu l’im­pres­sion d’en faire 5 km !!!! J’e­spère que les dernier km ne seront pas tous aus­si long 😉 Ein­stein avait sans doute rai­son a pro­pos de la rel­a­tiv­ité.

Km37 ça repart, cuiss­es et mol­lets sont douloureux, mais large­ment sup­port­able, je garde le rythme, voir je reprends presque ma vitesse de croisière.

Km40 … puis encore une boucle, cette fois c’est la dernière, je vois le pont qui va nous men­er a la place Bel­le­cour, presque envie de sourire, mais avec des douleurs et la fatigue pas facile, je remer­cie les gens qui me sou­ti­en­nent, tous ces efforts vont enfin être récom­pen­sés.

De plus en plus de monde, des encour­age­ment tres posi­tifs pour l’as­so végé­tari­enne, a mon avis sur­pris de voir des sportifs vege. Si ils savaient que je suis végé­tal­ien…
Les teeshirts sont donc un élé­ment impor­tant pour nous représen­ter ici.

Equipe AVF, L214; Colibris (photo par Laurent)

Equipe AVF, L214; Col­ib­ris (pho­to par Lau­rent)

Km41, la fatigue plus la douleur se cumu­lent, mais je sens que j’ai passe un cap, et ça va. Presque déçu de voir que c’est bien­tôt fini, dif­fi­cile a expli­quer, alors je savoure les derniers km, fait atten­tion a chaque foulée, de ne pas se tor­dre une cheville en bais­sant la vig­i­lence, et voila la place Bel­le­cour devant moi, énorme­ment de monde, les gens cri­ent, lev­ant les bras, je trou­ve l’én­ergie pour accélér­er, faire bonne impres­sion, je pense a ce moment là aux spec­ta­teurs, présent depuis si longtemps, alors pour les remerci­er, je ter­mine sur un bon rythme, pas le temps de com­pren­dre, on me mets une médaille autour du coup, j’ai l’im­pres­sion de vivre la légende du mes­sager ayant cou­ru 42,195km !

Je n’ai pas fini en 3h15 comme l’ob­jec­tif, je visais entre 3h00 et 4h00, Finale­ment 3h27
282 e/1427 hommes
291e/1600 mixte

env­i­ron 12.5 km/h de moyenne, je n’ai pas tenu les 14km/h, je con­nais main­tenant mon temps sur 42km.

Mais surtout, de finir cette dis­tance parais­sant impos­si­ble pour le com­mun des mor­tels, et a moi même il y a quelques années encore est une sacré récom­pense.

J’e­spère que par ces lignes cela vous don­nera peut être envie de tester la course a pied, ou une autre dis­ci­pline, et d’es­say­er de repouss­er les lim­ites, comme ça, juste pour voir si c’est pos­si­ble. Pour soutenir une bonne cause tel le végétarisme/véganisme, pour le plaisir d’avoir tente cette aven­ture humaine ensem­ble.

J’e­spère n’ou­bli­er per­son­ne, mais je tiens a remerci­er Brigitte pour son aide au stand, Lau­rent pour les pho­tos et reportage vidéo, Lydie pour être aus­si revenu a la fin, sur la ligne d’ar­rivée !!! Maïlys pour tous ce qui se rap­porte a l’avf. d’avoir atten­du mon arrivée égale­ment.

Sylvine d’avoir réu­ni les Col­ib­ris a cette occa­sion, dont 50 % sont Vg ou sur la route, Thibaud, pour avoir fait le déplace­ment depuis Toulouse pour courir avec nous en five fin­gers !!! (ndlr : chaus­sures à 5 doigts)

Pour finir, la vraie vic­toire se trou­ve dans la créa­tion de ce groupe de végéta*iens sportifs, j’e­spère que cette course n’est que le début d’une grande aven­ture, mer­ci a tous et toutes
Rodolphe, de l’avf Rhône

les par­tic­i­pants :

Asso:
Col­ib­ris 69 Lyon Reliance :

13 par­tic­i­pants dont 50 % déjà végé­tariens ou en tran­si­tion vers ce mode d’al­i­men­ta­tion

je pense que ça vaut le coup de le soulign­er ! et le fais que col­ib­ris et AVF soient sur la même pho­to ne devrait pas pos­er de prob­lèmes.

L214 : Sébastien et Stanis­las ( sur le semi marathon 21km )

Asso végé­tari­enne de France :

_10 km : Hélène / Lucie / Julie

_Semi marathon 21 km : Lau­rence / Sal­im / Damien /

_Marathon 42 km : Rodolphe

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Commentaire

L’équipe végétarienne au Run in Lyon 2014 — 3 commentaires

  1. Bon­jour, félic­i­ta­tions à tous, je suis végé­tarien depuis 20 ans et veg­an depuis deux ans, je viens de repren­dre en 2015 et j’ai fait le semi marathon d’antony en 1 h 56′41″ je suis V2, mais j’aimerais pou­voir courir avec un tee-shirt tech­nique soit comme le vôtre s’il vous en reste, soit avec une inscrip­tion veg­an pour les ani­maux, quelque chose dans ce style…d’autre part n’hésiter pas à me faire part des cours­es que vous êtes nom­breux à courir en équipe, je serai heureux de m’y associ­er dans la mesure de mes pos­si­bil­ités. J’habite en île de France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *