Photos de la soirée restaurant conviviale du 20 Avril 2013

Voici quelques pho­tos suiv­ies d’une analyse “socio-économique” réal­isée par Cédric afin de mieux com­pren­dre les moti­va­tions  des  par­tic­i­pants aux soirées con­viviales.

 

soirés de l’as­so­ci­a­tion végé­tari­enne de France à Lyon restau­rant le Mes­sob

soirés de l’as­so­ci­a­tion végé­tari­enne de France à Lyon restau­rant le Mes­sob

 

soirés de l’as­so­ci­a­tion végé­tari­enne de France à Lyon restau­rant le Mes­sob

 

soirés de l’as­so­ci­a­tion végé­tari­enne de France à Lyon restau­rant le Mes­sob

(Par Cédric)

Afin de bien com­pren­dre cet arti­cle-compte ren­du, veuillez pren­dre tout d’abord con­nais­sance de la présen­ta­tion de notre con­cept,  sauf, bien enten­du, si vous ne l’avez pas déjà fait !  Expli­ca­tion du con­cept ici ==> con­cept

.

La dernière Soirée Con­viviale Végé­tal­i­enne s’est tenue au restau­rant éthiopi­en Mes­sob. C’était une pre­mière dans ce restau­rant africain qui pro­pose sur sa carte un plat végé­tarien et même un plat végé­tal­ien : fait suff­isam­ment rare pour attir­er toute notre atten­tion ! Nous n’avons donc pas eu à deman­der à la restau­ra­trice de con­cevoir un menu ou plat végé­tal­ien sur mesure. Restait à savoir si notre « jury » de con­vives allait référencer ce restau­rant atyp­ique…

.

A quel niveau avons-nous con­crétisé l’objectif n°1 ?
Moy-SCV‑3 : Moyenne des 3 dernières Soirées Con­viviales Végé­tal­i­ennes
Les indi­ca­teurs d’attractivité
21 con­vives étaient présents à cette soirée : un résul­tat en deçà de la Moy-SCV‑3 (27). Avec un taux de trans­for­ma­tion de 5,53%, net­te­ment inférieur à la Moy-SCV‑3 (11,45), le ver­dict des chiffres est clair, d’autant plus que le restau­rant pos­sède une capac­ité d’accueil d’environ 80 couverts…Malgré les beaux suc­cès ren­con­trés, notam­ment lors de la célébra­tion du 1er anniver­saire du con­cept en jan­vi­er dernier où le taux de trans­for­ma­tion avait atteint un record de 15,38%, il nous reste encore beau­coup d’efforts à faire pour ren­dre ce con­cept attrac­t­if aux yeux du plus grand nom­bre…. Nous en prof­i­tons pour vous inviter chaleureuse­ment à essay­er le con­cept, ne serait-ce qu’une fois… Cela ne vous engage à rien !

.

Qu’en est-il des indi­ca­teurs de fréquence que nous suiv­ons de près ?
Le taux des néo-con­vives était de 28,57% en deçà de 5,16 points par rap­port au taux moyen SCV‑3 (33,73%). La « fraicheur » du con­cept demeure cepen­dant inaltérée, d’autant plus que cette soirée com­por­tait 3 per­son­nes ouverte­ment non végé­tari­ennes…
Le taux des vétéro-con­vives « fidèles » affiche un écart de — 12,83% par rap­port au taux moyen SCV‑3. Cet écart doit néan­moins être rel­a­tivisé car le taux en ques­tion s’inscrit depuis les 2 dernières soirées que nous avons organ­isées dans une ten­dance sta­ble oscil­lant entre 61 et 62 %. Fait rel­a­tive­ment excep­tion­nel, les con­vives « habitués » ont rem­porté la « palme de la fidél­ité » (33,33%) sur les « pas­sion­nés » (23,81%). Rien de très grave à cela, les « habitués » sont égale­ment des con­vives pas­sion­nants ! En revanche, le taux de con­vives « ama­teurs » reste quant à lui mar­gin­al (4,76%), comme à l’habitude.
Le taux de vétéro-con­vives « occa­sion­nels » est de 9,52% avec un écart de moins 7,67 points par rap­port au taux moyen SCV‑3 (17,19%). Mais sig­nalons, tout de même, que ce dernier s’inscrit dans une ten­dance rel­a­tive­ment sta­ble par rap­port à l’avant dernière soirée.
.

Pas­sons main­tenant aux indi­ca­teurs de sat­is­fac­tion que vous atten­dez tous….
L’évaluation de l’expérience con­viviale.
Excep­tion­nelle­ment pour cette fois ci, nous vous com­mu­niquons l’appréciation per­son­nelle de l’organisateur… Dès le mois prochain (mai), promis, cette ques­tion « névral­gique » sera incluse dans le micro-sondage de sat­is­fac­tion instau­ré depuis févri­er dernier (à la Mai­son Thaï — Villeur­banne).
Nous avons trou­vé pour notre part que cette expéri­ence con­viviale végé­tal­i­enne était rel­a­tive­ment bonne voire même très bonne.
.

- Les points « favor­ables » qui y ont le plus con­tribué sont indis­cutable­ment :
o les grands plats col­lec­tifs servis à des petits groupes de 4 à 5 per­son­nes. Con­for­mé­ment à la cou­tume africaine avec laque­lle ce restau­rant ne tran­sige point, cha­cun a mangé avec les mains (oui, oui !) après s’être attribué son « ray­on » de nour­ri­t­ure dans des éclats de rires mémorables !
o d’être tous réu­nis sur 2 grandes tables alignées : cela a net­te­ment favorisé les dis­cus­sions dans la bonne humeur et l’ouverture d’esprit. Et ce, mal­gré les grandes dif­férences de sen­si­bil­ité ali­men­taire exis­tantes (végé­tariens, non végé­tarien, végé­tal­iens…). Con­traire­ment à ce que cer­tains s’imaginent, l’alimentation 100% végé­tale est pro­fondé­ment inclu­sive…
.

- Les points « défa­vor­ables » :
o Le fait de ne pas avoir eu la pos­si­bil­ité de pren­dre l’apéritif debout à cause essen­tielle­ment de la non-pri­vati­sa­tion du restau­rant. Or ce prélim­i­naire « nomade » est un fac­teur de « mix­ité » impor­tant entre convives…Une fois en posi­tion « séden­taire », cha­cun a naturelle­ment ten­dance à dis­cuter avec les per­son­nes assis­es dans son ray­on « géo­graphique »…
L’évaluation du restau­rant lui-même
Notre jury de con­vives s’est pronon­cé à la fin du repas sur les 3 critères habituels soumis à sa sub­tile appré­ci­a­tion (notes de 0 à 10).
— Il s’est pronon­cé sur la quan­tité en attribuant à ce restau­rant une note moyenne de 7,33. Le plat prin­ci­pal servi était en effet très con­sis­tant et nous avons eu la sur­prise de décou­vrir qu’il était pos­si­ble d’être resservi sur demande, ce qui a été par­ti­c­ulière­ment appré­cié…
— Il s’est ensuite pronon­cé sur la qual­ité culi­naire en attribuant une note très moyenne de 6,10. Les con­vives s’attendaient prob­a­ble­ment à expéri­menter des saveurs bien dif­férentes des nôtres en Europe. Or cela n’a pas été le cas. Rien de très tran­scen­dant en effet dans cette cui­sine « exo­tique »…
— Il s’est enfin pronon­cé sur le ser­vice et le cadre en lui met­tant tout juste la moyenne (5,57). Le ser­vice a été jugé « anar­chique » bien que les serveurs aient fait de leur mieux pour ne pas nous faire trop atten­dre… Quant au cadre,
cen­sé être dépaysant, il est loin d’avoir « bluffé » nos con­vives. Par ailleurs beau­coup ont trou­vé que l’hygiène des san­i­taires lais­sait large­ment à désir­er…
— Le jury a par con­séquent attribué une note glob­ale moyenne de 6,33, ce qui nous a per­mis — pra­tique­ment de justesse — de référencer ce restau­rant… A titre de com­para­i­son, l’avant dernier restau­rant, la Mai­son Thai s’était vu attribué la note moyenne de 7,95… A la grande sat­is­fac­tion du gérant auquel nous avions joyeuse­ment com­mu­niqué notre ver­dict !
.

A quel niveau avons-nous con­crétisé l’objectif n°2 ?
En nous bas­ant sur le nom­bre effec­tif moyen de con­vives à SCV‑3 (27), nous avions annon­cé à la gérante que nous seri­ons env­i­ron 25 per­son­nes. 23 per­son­nes ont réservé… La marge d’erreur de 2 a été jugé « raisonnable » par le restau­rant… La per­fec­tion n’est pas de ce monde, ce qui ne nous empêche point d’être le plus rigoureux pos­si­ble… Grâce à vous !
Le taux de rem­plis­sage du restau­rant était de 26,25% : la pri­vati­sa­tion de ce resto n’est pas encore pour demain ! Toute­fois notre non nég­lige­able con­tri­bu­tion en chiffre d’affaire nous a assuré­ment con­féré le « respect » qui se doit…
A ce jour, sachez que nous avons référencé 6 restau­rants. Notre taux de référence­ment est de 60% seule­ment… La con­vivi­al­ité végé­tal­i­enne à Lyon est indis­cutable­ment exigeante. Mais c’est assuré­ment la rai­son de ses mul­ti­ples bien­faits…
.

A bien­tôt par­mi nous !

Share and Enjoy !

0Shares
0 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *