Les champignons plus proche des animaux que des végétaux

( Article par Laurent )

photo par Frank Wuestefeld

photo par Frank Wuestefeld

Suite à une discussion avec Rodolphe et Benoit lors du repas partagé du 5 Mai, il est apparu que le thème des champignons méritait un petit article regroupant les connaissances actuelles sur ces organismes vivants qu’on retrouve dans une multitude de préparations alimentaires que ce soit sous la forme macroscopique (exemple le champignon de paris) ou microscopique (les levures, le miso, les ferments). Les informations provienent d’une synthèse entre plusieurs fiches wikipédia et d’autres sources. Les photos sont en « creative commons » et leurs auteurs respectifs sont cités.

Le but de ce petit texte est simplement informatif et n’a pas l’ambition d’exclure les champignons et levures du régime végéta*iens : La parenté entre animaux et champignons étant relativement éloignée.

————————————————————————————————————————————————–

Les champignons sont classifiés dans un des 5 groupes vivants sur notre planète et maintenant connu sous l’appelation « Fungi » venant s’ajouter aux règnes animal et végétal pour constituer le super-règne des Eukaryotes. Les 2 groupes restants ( les Prokaryotes ) regroupent de très petits organismes tels que les bactéries.

crédit image Adl, Sina M.; Simpson, Alastair G. B

crédit image Adl, Sina M.; Simpson, Alastair G. B

( cliquer l’image de droite pour l’aggrandir. Animaux et fungi sont tout à droite )

Les recherches génétiques ont récemment constaté que les fungi, se rapprochaient plus des animaux que des végétaux des part leur « arbre généalogique » (si on peut se permettre cette image)…. En effet le fungi tout comme les animaux appartiennent au sous-règne des Opisthocontes dont la différenciation (séparation par rapport aux végétaux) date d’environ 1 milliard d’années.

Concrètement, le point commun le plus singulier entre les animaux et les champignons se situe dans la présence de chitine, un composé chimique que l’on retrouve dans la carapace des insectes mais aussi des crustacés.

photo par Jenni Konrad

photo par Jenni Konrad

Pour les autres caractéristiques, on notera surtout que les champignons se nourrissent par absorption (décomposition) et non par ingestion en secrétant des enzymes qui vont en quelque sorte dissoudre et digérer les substances carbonnées (à base de carbone) se trouvant à proximité. Ce processus est facilité par les caractéristiques du mycélium, sorte de racine constituée de filaments.

Pour compléter le chapitre « digestion », il existe différentes modalités de cohabitation entre le champignon et sont environement
pouvant aller de la simple cohabitation avec un végétal ou un animal jusqu’à une parfaite symbiose dans laquelle le champignon apporte ses réserves d’eau à la plante en échange de composants carbonés. Le cas du champignon parasite est aussi très courant et son alimentation se fait alors aux dépends de l’organisme qui l’héberge.

Mycélium photo par Kirill Ignatyev

Mycélium photo par Kirill Ignatyev

Au niveau de la morphologie, le champignon peut prendre différentes formes ou être simplement mono céllulaire et très petit comme le sont les levures.

Les levures et ferments sont consommés sciemment (ou non) par les humains depuis des millénaires mais cette longue histoire de vie commune est souvent ignorée et je citerais simplement une anecdote. (petit clin d’oeil à Benoit )

« il parait que Motta, l’historique fabricant de panettone milanais, faisait à une époque dormir ses patissiers dans une pièce spéciale, prêt de leur levain, pour favoriser la synergie patissant-patissé » ( source http://www.completementflou.com )

On pourra conclure par cette citation passionante de Mary E. White (Earth Alive ! From Microbes to a Living Planet)

« Les champignons symbiotiques de type lichen sont parmi les premiers organismes à avoir colonisé la terre durant
le Cambrien et l’évolution des plantes terrestres n’aurait sans doute pas été possible sans eux. »


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *